Fiche Technique

La pêche et la nectarine française

07-08-2015

Etat des lieux général

En 2014, les trois principaux producteurs de pêche, nectarine et pavie de l’UE sont l’Italie, l’Espagne et la Grèce. La France arrive en 4ème position.

Les prévisions de récolte pour 2015 au niveau européen sont attendues à 2,97 millions de tonnes contre 2,95 millions en 2014, selon une étude établie lors du salon des fruits et légumes méditerranéens à Perpignan.

Consommation

78,9 % des ménages français ont déclaré avoir acheté des pêches ou nectarines en 2014 (Source panel Kantar) avec une consommation moyenne de 6 kg.

En termes de lieux d’achats, 49 % des ménages privilégient les hypermarchés et supermarchés pour y acheter leurs pêches nectarines, 12 % préfèrent le hard discount, 11 % les primeurs, 17 % les marchés, et 6 % les circuits de proximité.

Les pêche-nectarine représentent 7,7 % du volume total d’achat des fruits des ménages pour leur consommation à domicile (4 % pour les nectarines et 3,7 % pour les pêches). 70,3 % des achats de pêche-nectarine portent sur le vrac.

Export

Comme les années précédentes, l’Allemagne restait en 2014 le 1er client des exportations françaises de pêche-nectarine (23 % des volumes). La Suisse et la Belgique représentent, après l’Allemagne, les principales destinations des exports français. A noter que les volumes exportés vers la Russie ont fortement diminué par rapport à 2013 à cause de l’embargo survenu au mois d’août dernier.

Production

En 2014, la production de pêche, nectarine, brugnon et pavie en France métropolitaine a atteint un peu plus de 230 000 tonnes (Source Agreste). Ce niveau de production est supérieur de 13 % à celui de 2013.

En 2014, le Languedoc-Roussillon est la région la plus productrice de pêches et nectarines avec près de 46% du volume national de pêche-nectarine (soit près de 106 000 tonnes). La Provence-Alpes-Côte-D’azur 26 % (soit 59 700 tonnes) et le Rhône-Alpes avec plus de 19 % (soit 42 800 tonnes) complètent le podium. Les autres régions arrivent loin derrière puisque le Midi-Pyrénées, 4ème région productrice, n’a récolté que 4 % des volumes (8 600 tonnes). En outre, la production de pêche-nectarine destinée à la transformation a augmenté de 7 % entre 2013 et 2014 (passant de 10 600 à 11 370 tonnes).

A savoir

La pêche-nectarine est le 7e fruit le plus consommé en France.
Originaire d’Asie, elle est présente sur nos étals depuis le XVe siècle.