Le burger Made in France fait des émules

14-02-2017
Logo France Bon appétit

La tendance lourde du burger dans la restauration s’est imposée en France depuis plus de cinq ans.

Les enseignes et restaurants français fleurissent sur tout le territoire et comptent bien se faire connaître à l’international. Des burgers avec des produits de terroirs, de qualité, sous signe d’origine pour certains… Une fabrication 100% France.

Un burger dans 75% des restaurants

Le marché du burger en France est en constante croissance, stimulé notamment par des nouveaux acteurs qui cherchent à donner une autre image au produit. Il représente aujourd’hui 7,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires et la moitié des sandwiches vendus selon une étude de Gira Conseil et, les ventes en volumes étaient en hausse de près de 10% en 2014. Et pas seulement dans les enseignes spécialisées puisque trois quart des restaurants proposent désormais ce plat à leur carte. En tout, ce sont plus de 1 milliard de burgers qui ont été vendus en France en 2014.

photo_morguix_credits_morguix-compressed

Crédits photos : Morguix

 

Mais des burgers 100% français

Les grandes chaînes de fast food implantées sur le territoire ont bien essayé de séduire les consommateurs français avec un marketing orienté sur le « Made in France », via des opérations de mise en avant de fromage ou de viande. Toutefois, la dynamique actuelle qui accompagne la création de nouveaux restaurants à burger va avec une volonté de cuisiner des produits 100% français. C’est le cas chez Big Fernand, le fast food français qui a lancé la mode du hamburger en 2012 .

« On a de la tomme de Savoie au lait cru, de la raclette au lait cru, de la fourme d’Ambert. La viande, c’est du Charolais français, le pain c’est notre propre recette de pain, toutes les sauces sont faites directement pour nos ateliers, donc c’est français. Notre vraie marque de fabrique, c’est vraiment les fromages qui nous suivent partout, y compris à l’étranger. Si vous mangez un hamburgé chez Big Fernand à Hong-Kong le fromage vient de France. », explique Steve Burgraaf.

Il est heureux fondateur de la marque qui comptera plus de 50 établissements sur le territoire hexagonal avant la fin d’année. « On couvrira toutes les villes de plus de 120 000 habitants à la fin de l’année », précise le PDG, qui a toujours cru qu’un modèle de burgers, autre que celui proposé par les enseignes internationales de fast food, avait sa place en France : « On s’est dit ce plat-là, qui à la base n’est pas un plat français, on va lui donner toute sa noblesse. On s’est donc servi du 100% français avec des produits de qualité, un faire-valoir en France et aussi à l’étranger. ».

Parmi les dizaines d’enseignes qui se sont lancées dans cette tendance du burger à la française, nombreuses sont celles de qualité. C’est le cas de Blend, une enseigne qui grimpe tout doucement, et qui a fait aussi le constat qu’il fallait déguster le burger différemment, en lui offrant un aspect gourmet dans le choix des produits et la manière de les cuisiner.

Blend au Beaumarchais à Paris, Crédits Philippe Servent

Blend au Beaumarchais à Paris, Crédits Photos : Philippe Servent

« Tout ce que contiennent nos hamburgers est cuisiné : pas un ingrédient autre que la salade n’échappe à une planche à découper, une poêle, un faitout, un rondeau, un four ou une casserole. Les ingrédients que nous incorporons dans nos hamburgers sont tous AOP ou AOC. », explique Victor Garnier, le créateur de la marque Blend.

L’idée est venue lors d’un échange universitaire à Los Angeles. « À l’époque, j’ignorais que pour les hamburgers, un Blend était un mélange savant de différents morceaux de boeuf pour réaliser le steak haché parfait. C’est ce qui m’a donné envie de baptiser ce projet “Blend” »

On peut notamment retrouver le camembert REO, le Bleu d’Auvergne, l’Emmental de Savoie. « Notre mayonnaise à l’ail est réalisée avec de la crème d’Isigny AOP, notre bacon fumé provient d’Essonne, notre gelée de cidre vient du Pas-de-Calais, notre farine tradition Label Rouge & farine d’épeautre viennent de France, notre vinaigre de cidre vient de Bourgogne, nos cornichons, d’Auxerre. ». Et la liste peut s’allonger.