Fiche Technique

[Fiche produit] L’abricot français

10-07-2015

Etat des lieux général

La France se classe au 7e rang mondial des producteurs d’abricots, avec 165 000 tonnes en 2012.

La Turquie se situe, elle, à la première place des producteurs, avec près de 700 000 tonnes produites chaque année.
Arrivent ensuite l’Iran (presque 400 000 tonnes) et l’Ouzbékistan (290 000 tonnes).

Consommation

L’abricot arrive au 7e rang des fruits les plus consommés en France, derrière la pomme, l’orange, la banane, la clémentine, la pêche et le melon.
Cela représente une consommation de 3,8 kg d’abricots par an et par ménage.
On trouve l’abricot sur les étals de juin à août.
Le prix du kilo d’abricot tourne autour de 4,10€ (juillet 2013).

Export

Un tiers de la production d’abricots français part à l’étranger, soit environ 55 000 tonnes chaque année.
L’Europe constitue la principale zone d’exportation avec plus de 90% des tonnages exportés.
En termes de pays destinataires, l’Allemagne représente à elle seule 42% des exportations d’abricots français, soit un peu plus de 23 000 tonnes chaque année. L’Italie arrive en deuxième position (17%). On trouve ensuite la Suisse (8%) et la Belgique (7%).
La France est le 2e pays producteur européen d’abricots, juste derrière l’Italie (230 000 tonnes produites par an). A eux deux, ils représentent environ 65% des volumes produits en Europe. L’Espagne, avec 100 000 tonnes et la Grèce, environ 70 000 tonnes, arrivent en 3e et 4e position des pays producteurs.
Au total, ce sont près de 600 000 tonnes d’abricots qui sont produites chaque année en Europe.

Production

Le marché de l’abricot en France :

160 000 tonnes d’abricots sont produites en moyenne chaque année.
C’est la 5e espèce de fruit produite en France, derrière les pommes, poires, pêches et nectarines.
66% de la production française reste sur le territoire français (dont 13% pour l’industrie).
La France compte environ 13 000 hectares de plantations d’abricots.
La production nationale d’abricots représente 5 700 emplois équivalent temps plein.
99% de la production est située dans le Sud de la France. Les trois principales régions productrices sont la Provence-Alpes-Côte-D’azur (18%), Languedoc-Roussillon (23%) et Rhône-Alpes (58%).
A chaque région sa variété d’abricot : dans le Languedoc-Roussillon, on trouve majoritairement du Rouge du Roussillon ; le Bergeron et l’Orange de Provence sont produits dans la Vallée du Rhône ; enfin, l’Orangered et le Bergarouge se trouvent principalement en Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

Bientôt une AOP pour le Rouge du Roussillon :

Depuis 20 ans, les producteurs militent pour une appellation d’origine protégée de la variété « Rouge du Roussillon », produite dans la région Languedoc-Roussillon. Ce sera bientôt chose faite : l’INAO a donné son aval et l’AOP devrait apparaître sur les emballages en 2014. Environ 5000 tonnes de cette variété d’abricot sont produites chaque année. L’AOP Rouge du Roussillon sera la première appellation française pour un abricot.

A savoir

L’abricot sous toutes ses formes :

On le mange frais, en tarte, en jus, en clafoutis, en confiture, en compote, séché ou au sirop, parfois avec des plats salés comme le lapin ou le poulet… L’abricot se consomme sous toutes les formes !
Particulièrement apprécié des sportifs pour l’énergie qu’il apporte, l’abricot est riche en vitamine A, en antioxydants, en fibres et en fer, pour un apport calorique faible (environ 30 Kcal par abricot !). A consommer sans modération !

Origines des chiffres :
Fnpfruits.com:
Lesfruitsetlegumesfrais.com
Agrimer :
Abricotsdenosregions.com