La France, le pays à l’honneur de l’ISM 2016

01-02-2016
Logo France Bon appétit

Du 31 janvier au 3 février se déroule le salon international de la confiserie et des snacks (ISM).

L’occasion de faire un zoom sur cet événement majeur pour les entreprises françaises du secteur.

 

ISM_2016_Partnerland_Logo_France_VALIDATED 31 07 15

Le coup d’envoi de l’ISM (International Sweet Market) 2016 est lancé. Ce salon témoigne de l’importance et de la diversité de la confiserie dans le monde, un secteur où la France se positionne avec une grande diversité de produits qualitatifs, entre les caramels, les sucettes, les dragées, les chewing-gums, la réglisse, le nougat, la guimauve, les fruits confits ou encore les barres aux fruits. L’industrie française de la confiserie commercialise plus de vingt sortes de sucreries différentes. Au total, le pays compte plus de six cents spécialités régionales, c’est un marché qui brille par ses variétés.

Les entreprises du secteur innovent : 13 nouveaux produits français seront exposés dans le hall « New Product Showcase ». Les exposants représenteront les tendances actuelles en matière de produits sucrés : packagings au format de poche, produits do-it-yourself, biscuits pour le petit-déjeuner tout comme des petits gâteaux emballés individuellement. « L’important pour être efficient à l’international, c’est la capacité des entreprises à revisiter leurs produits et recettes traditionnelles afin de les adapter aux goûts et aux habitudes alimentaires des consommateurs locaux dans les pays cibles. Par exemple, il existe des déclinaisons de Calissons (cédrat chocolat, chocolat noisette, framboise et matcha).», Insiste la Nelly Bonnet, Responsable des Matières Premières et des Echanges Extérieurs – Secrétaire Générale des Apéritifs à Croquer de l’Alliance 7.

banniere ISM corps webzine

Une édition 2016 tricolore

Avec plus de 1 500 exposants et près de 70 pays représentés, l’ISM est le plus grand et le plus important salon professionnel de l’épicerie sucrée dans le monde. Il représente une opportunité unique pour les professionnels, de découvrir les dernières tendances de consommation, les nouveaux produits et les innovations du secteur.

Cette année, à l’initiative de l’Alliance 7 et grâce au soutien du Ministère en charge de l’Agriculture, FranceAgriMer, et en partenariat avec Sopexa, la France est le pays à l’honneur de l’ISM. 100 producteurs français sont présents à Cologne avec une grande offre de produits. 81 d’entre eux seront rassemblés sur le Pavillon France, stand commun de 1 070 mètres carré. La branche produits sucrés française compte de 66 catégories de biscuits et gâteaux, plus de 600 bonbons régionaux et confiseries, une grande variété de produits chocolatés tout comme un large choix de types de miel.

salon ISM 2016

 

Un des temps forts sur le stand commun consistera à ériger une Tour Eiffel de deux mètres de haut, fabriquée avec de nombreux biscuits traditionnels français. Les visiteurs pourront aussi assister à une démonstration de fabrication de calissons d’Aix en Provence. La Région Bourgogne proposera des décors sur la thématique « miels » et les producteurs de chocolat inviteront à découvrir ce produit. Enfin, un chef chocolatier fera découvrir une cascade de chocolat et réalisera des pièces de vitrine et des bonbons de chocolat trempés à la main. Pendant toute la durée du salon, les visiteurs pourront se délecter de nouveautés et de grands classiques proposés par les entreprises françaises qui fabriquent des biscuits et gâteaux, confiseries, chocolats et miels.

Des exportations françaises en hausse

En 2014, le chiffre d’affaires à l’export s’élevait à 185 millions d’euros, soit une augmentation de 7,1 % par rapport à l’année précédente. Un quart des confiseries fabriquées en France sont exportées. Avec 7 029 tonnes d’importations, l’Allemagne est le premier client du secteur, suivie de la Belgique, l’Italie, l’Espagne, et le Royaume Uni. Hors de l’Union européenne, les quatre pays qui consomment le plus la confiserie française sont les Etats-Unis, la Suisse, la Norvège, et le Japon.

« Les produits Français bénéficient à l’international, d’une image d’excellence. », Précise Nelly Bonnet.