La galette des rois : un dessert français très attendu et apprécié

18-01-2017
Logo France Bon appétit

Chaque année en France, pour célébrer l’Epiphanie, il est de coutume de manger un gâteau traditionnel, la galette des rois.

Celle à la frangipane est la plus consommée, mais il existe plusieurs écoles de dégustation.

A l’origine, il s’agissait d’une célébration chrétienne fêtée le premier weekend janvier. Aujourd’hui, elle marque aussi le coup d’envoi de la dégustation de la galette des rois. Si nous remontons le temps, ce n’était que de simples morceaux de pains dans lesquels on ajoutait un haricot pour faire la fève. Au fil des siècles, le pain est devenu de la brioche, puis de la frangipane et le haricot s’est transformé en fève de porcelaine célébrant la nativité. Il est possible de déguster de la galette des rois jusqu’au Mardi Gras, fin février, mais la plupart des Français la consomment seulement au mois de janvier. Durant cette période, toutes les boulangeries du pays proposent leur galette des rois avec leur propre fève. C’est une période faste pour les boulangers, pâtissiers et grandes surfaces, car chaque année les Français consomment 30 millions de galettes des rois. (Fédération des Entreprises de Boulangerie).

Galette briochée, frangipane ou provençale pour fêter l’Epiphanie en Provence

Il n’existe pas une seule galette des rois. En fonction des régions, il y a des variantes et c’est une sujet marronnier dans les discussions de savoir si la préférence est à la galette frangipane ou à la briochée. La galette des rois, dans sa version simple, est une galette de pâte feuilletée, dorée au four. La galette préférée pour 80% des Français (FEB) est celle fourrée à la frangipane, crème à base d’amandes douces, de beurre, d’œufs et de sucre. Elle aurait été créée par le marquis de Frangipani, au XIVème siècle. Toutefois, il existe d’autres galettes aussi savoureuses avec du chocolat, de la pomme, crème ou même des fruits confits. C’est le cas de la galette provençale.

Dans le sud de la France et plus particulièrement en Provence, le dessert traditionnel de l’Épiphanie n’est pas une galette mais une brioche aux fruits, contenant aussi une fève : le gâteau des rois. Il s’agit d’une brioche en forme de couronne aromatisée à l’essence de fleur d’oranger, et avec des morceaux de fruits confits sur le dessus ainsi que des petits cailloux de sucre.

Brioche aux fruits

Brioche aux fruits

L’élément indispensable : la fève

Au XVIIIe siècle, la fève était une figurine en porcelaine représentant la nativité et les personnages de la crèche. A présent, il existe différents types de fèves qui font le bonheur des enfants et des collectionneurs. La tradition venue de Provence veut que l’on se rassemble pour découper la galette. Le plus jeune des enfants va sous la table et décide pour qui va aller chaque part. Celui ou celle qui trouve la fève met la couronne fournie avec la galette et choisit sa reine ou son roi. C’est aussi celui qui devra offrir la prochaine galette.

Galettes des rois avec la fève

Galettes des rois avec la fève

Les galettes des chefs et grandes institutions

Toutes les boulangeries-pâtisseries de France confectionnent des galettes dès le tout début du mois de janvier. Les artisans boulangers et pâtissiers la façonnent avec le savoir-faire transmis de génération en génération. De la même manière, chaque année, les grands chefs pâtissiers français proposent des créations exclusives. Trois sélections : la tarte galette de Christophe Adam (L’Eclair de génie) dont la particularité est d’avoir un feuilletage caramélisé, la Fantastik galette de Christophe Michalak dont la fève est un bouclier de super héros et enfin, la plus visuelle, la galette bouche de chez Fauchon, dont l’intérieur est un flan aux pétales de rose-framboise.

Le saviez-vous ?

Lors du règne de Louis XIV, les dames de la cour qui tiraient la fève devenaient reines de France pour un jour.