[Infographie] Les légumineuses : graines d’avenir

17-08-2016
Logo France Bon appétit

A l’occasion de l’année internationale des légumineuses, faisons le point sur le potentiel des légumineuses produites en France et exportées.

Tout d’abord, il est utile de rappeler de quoi nous parlons. Les légumineuses, souvent appelées « légumes secs », désignent les graines comestibles présentes dans les gousses. Regroupant le plus grand nombre d’espèces végétales, les légumineuses sont très utiles à l’homme, que ce soit pour l’alimentation ou l’industrie.

Elles regroupent les 3 catégories suivantes :

Fèves et haricots secs : haricots blancs, rouges, noirs, romains, pinto, mungo, adzuki, soja…

Lentilles : vertes, brunes, noires, rouges…

Pois secs : cassés, entiers, chiches…

infographie-legumineuses

Crédits: Le MAAF

Des vertus indéniables pour l’être humain

Les légumineuses se distinguent par leur richesse en glucides complexes et en fibres alimentaires, qui contribuent à l’effet de satiété. De plus, les légumineuses sont globalement pauvres en matières grasses, sauf pour l’arachide bien sûr et le soja dans une moindre mesure. Par ailleurs, les légumineuses cuites ont une valeur énergétique importante, proche de celle des céréales. Les légumineuses sont également de bonnes sources de vitamines et minéraux. Elles apportent des vitamines du groupe B mais aussi du magnésium, du fer, du calcium ainsi que du sélénium, un antioxydant qui aide à lutter contre le vieillissement de la peau. Du fait de ces vertus nutritionnelles, le Programme national nutrition santé (PNNS) encourage la consommation de légumineuses pour augmenter son apport en glucides complexes, fibres, vitamines et minéraux.

La France, second producteur européen

Le soja, l’arachide, le haricot, les pois, les fèves et les lentilles sont les légumineuses les plus cultivées dans le monde. La France produit 20 000 tonnes par an, principalement dans les régions Auvergne et Centre. D’après les données FAOStat (surfaces et productions) pour l’année 2013, la France cultivait 15% des surfaces en légumineuses à graines en Europe pour 22% de la production européenne. Malgré la baisse de ses surfaces dédiées aux légumineuses à graines par rapport à 2011, la France conserve sa place de second producteur européen en terme de surface juste derrière l’Espagne.

Pour plus d’informations :

Fédération Nationale des Légumes Sécs