La truite française, un produit de fêtes de fin d’année

01-12-2016
Logo France Bon appétit

Chaque année, les ventes de truite fraîche et fumée continuent leur progression en France.

En 2015, les commandes de truite pour les fêtes de fin d’année étaient en hausse de 16 % par rapport à 2014. (Sources : FranceAgriMer). La truite est la quatrième espèce consommée par les ménages français derrière le lieu noir. Depuis dix ans, la production de truites est en hausse de 50 % et elle atteint maintenant 32 200 tonnes. Si la consommation de truites fraîches augmente, c’est aussi le cas pour la truite fumée et même transformée (Source : FranceAgriMer 2015).

Selon FranceAgriMer, cette augmentation est à mettre en parallèle avec la baisse de la consommation du saumon sur le territoire français. Depuis 2009, la truite, qu’elle soit fraîche, fumée ou transformée, connaît les plus fortes hausses en terme de consommation. De ce fait, la France est aujourd’hui le deuxième producteur européen de truites élevées en eau douce et la truite fait partie du top 5 des poissons consommés régulièrement par les Français (Source : CIPA).

La truite fumée bénéficie d’une image assez positive chez les consommateurs et pas seulement parce qu’elle est moins chère que le saumon, mais l’argument du made in France pèse pour beaucoup. 85 % des truites qui sont consommées en France sont élevées dans l’hexagone. Si le saumon reste le plat le plus consommé lors des fêtes de fin d’année, la truite gagne en popularité dans les foyers français.

Ovive, la marque française qui s’engage pour l’environnement

De nombreuses entreprises participent au rayonnement de la truite française. Créée en 2003 par le groupe Aqualande, Ovive s’inscrit sur le segment de l’éthique environnementale et sociale.

Les pisciculteurs Ovive travaillent avec amour et passion. Ils sont environ 100 répartis dans 32 piscicultures

Les pisciculteurs Ovive travaillent avec amour et passion. Ils sont environ 100 répartis dans 32 piscicultures. Crédits photos : Ovive

« Le but était de transformer nos bonnes pratiques en matière d’élevage et de transformation au travers d’une identité forte. Ovive est donc le reflet de nos pratiques au quotidien », explique Stéphane Dargelas, le directeur commercial et marketing de la marque landaise.

Les centres de sélection et reproduction possèdent de nombreux labels dont Global Gap et agri-confiance pour l’élevage. Ovive commercialise des truites sous plusieurs formes : entières, en filets ou en pavés, en barquettes pour les poissonneries mais aussi en surgelés pour les réseaux spécialisés.

Déclinaison de produits de la truite d'Ovive

Déclinaison de produits d’Ovive, Crédits photos : Ovive

« L’essentiel de notre activité (80%) demeure la fumaison. Nous commercialisons nos truites fumées majoritairement en grande distribution. », précise Stéphane Dargelas.

La marque produit aussi du caviar de truite en verrines pasteurisées, qu’elle vend à des grossistes et dans la restauration au Japon et aux Etats-Unis. L’export est l’une des prochaines étapes du développement d’Ovive et les premiers pays qui vont découvrir la marque dans les prochains mois seront la Suisse, la Belgique et l’Italie.

Pour terminer sur une note savoureuse : une recette de tartare de truite aux légumes croquants en ligne le site Internet d’Ovive. N’oubliez pas que la truite fumée se consomme toute l’année, même si le mois de décembre est son mois favori.

 

 

Bon à savoir : la truite est 2 à 3 fois moins grasse que le saumon.