Les Hauts-de-France : LA région brassicole de France

24-10-2017 Brasserie
Logo France Bon appétit

 

La région Hauts-de-France est l’une des plus grandes pourvoyeuses de bières de qualité en France et est considérée comme LA région brassicole de France.

 

Bière - Hauts de France

L’ancienne région Nord-Pas-de-Calais est historiquement une terre de bières, qui comptait au début du XXème siècle près de 2 000 établissements (Source : Brasseurs de France) et contribue grandement aujourd’hui à la réputation brassicole des Hauts-de-France. La situation géographique, la richesse des eaux souterraines et la présence des matières premières nécessaires à la fabrication de la bière (blé, orge, houblon) expliquent l’importance de cette activité économique traditionnelle. Dès 1890, la fabrication de la bière, qui s’effectuait essentiellement dans le Nord de la France, a permis à chaque village de posséder une voire même plusieurs brasseries. À cette époque, 1336 brasseries sont répertoriées dans cette région. On en comptait aussi des dizaines en Picardie, une autre ancienne région administrative française aujourd’hui constitutive des Hauts-de-France.

 

 

La micro-brasserie a réveillé le marché de la bière

 

Brasserie Hauts-de-France

Brasserie

Après une période de vaches maigres à l’après-guerre et jusque dans les années 80, l’activité brassicole a repris des couleurs en France dès la fin des années 90 et au début des années 2000 grâce aux micro-brasseries artisanales. Portées par des brasseurs passionnés et exigeants, la qualité, la diversité et la spécificité des productions régionales permettent à la région Hauts-de-France de répondre aux évolutions et aux attentes des consommateurs, y compris les plus avertis. Les bières régionales séduisent aujourd’hui de nouveaux publics, notamment féminin, s’invitent dans les cuisines des grands chefs, voyagent, et sont primées à travers le monde, véhiculant et mettant en valeur un art de vivre et un patrimoine appréciés, quoique encore trop méconnus. Ce mouvement de création de petites structures (moins de 200 000 hectolitres de production) ne cesse de grandir sur le territoire national si bien que le nombre de micro-brasseries a doublé en cinq ans, pour atteindre 1 100 en 2017, sur un millier de brasseries toutes catégories (Source : Brasseurs de France). C’est ce nouveau modèle de production qui réveille un marché en baisse pendant trente ans, jusqu’en 2014 et qui permet aussi aux productions industrialisées de se renouveler dans la gamme de produits proposés. Dans les Hauts-de-France, l’engouement pour les micro-brasseries existait avant la tendance des années 2000. Depuis Les 3 Brasseurs à Lille, le phénomène n’a pas cessé de se développer.

 

 

12 bières des Hauts-de-France médaillées

au Concours Général Agricole

 

Bière blonde, ambrée, brune

Bière blonde, ambrée, brune

Signe de la qualité des bières de la région, 12 d’entre elles, sur 85 médailles décernées, ont été récompensées dans le cadre de l’édition 2017 du Salon International de l’Agriculture. Deux d’entre elles, la PVL Grand cru et l’Angelus, ont obtenu la médaille d’or. La Brasserie Lepers avait déjà reçu pareille distinction pour cette dernière en 2015, un produit qui a permis de se faire connaître un peu plus. « Cela facilite les référencements dans certains magasins et cela booste les ventes. », témoigne Madame Marcan, administratrice de la brasserie située à la Chapelle d’Armentières. Les grandes surfaces ont en effet profité de la médaille d’or pour mettre en avant la bière blonde à haute fermentation et les cafetiers en ont fait leur bière du mois. Ce n’est pas tout puisque la cervoise (ancien nom de la bière) a traversé les océans. « On la vend depuis trois ans aux Japonais qui en raffolent. Ils la consomment en petit format de 33cl ou achètent des fûts jetables. », poursuit-elle. L’Angelus, fameux tableau de l’artiste-peintre réaliste Jean-François Millet, à l’origine de l’appellation de cette bière, a aussi joué un rôle.

De nombreuses autres bières font la fierté de la région, dont l’une des plus fameuses est l’Anostéké Saison. En 2016, elle a été récompensée « meilleure bière de garde » du monde lors du très réputé World Beer Award (WBA), un concours mondial. Cette distinction a permis à la brasserie du Pays Flamand de se faire connaître auprès d’une clientèle internationale.

 

 

Quelques bonnes adresses de dégustation

 

Bière servie au bar

Bière servie au bar

Près de Lens, la brasserie Castelain est l’une des plus connues du Nord-Pas-de-Calais. En faisant sa visite, vous connaîtrez les étapes de fabrication de sa fameuse Ch’ti et d’autres bières de gardes, ces bières de fermentation au goût prononcé. A la brasserie Au Baron, vous pourrez vous poser en terrasse et déguster une Cuvée des Jonquilles pour accompagner une délicieuse tarte au Maroilles, dans un cadre naturel exceptionnel.

Il existe aussi de belles brasseries artisanales en ex-Picardie qui produisent de très bonnes bières.

Dans la Somme, à Péronne, la brasserie De Clerck, fondée en 1926, cultive l’art ancestral du brassage. Elle élabore notamment la Poppy et la Colvert. C’est une bière de garde. On peut aussi boire une bonne bière à la brasserie El Belle à Villers-Tournelle, la brasserie artisanale Picardennes à Corbie et la Brasserie de la Somme à Domart-en-Ponthieu.