Les légumineuses : une filière discrète qui joue sur les nouvelles tendances alimentaires

18-08-2016 Les légumineuses françaises dans la cuisine française
Logo France Bon appétit

L’entreprise Sabarot-Wassner exporte des produits dans 70 pays, dont la lentille verte du Puy 

Si la France produit et consomme des légumineuses, elle les exporte aussi. Sabarot-Wassner est l’une des sociétés leader en Europe sur ce marché. L’entreprise familiale située à Chaspuzac, en Auvergne, s’est spécialisée depuis 1819 dans l’export de céréales et légumes secs.

usine Sabarot

Usine de l’entreprise Sabarot

Crédits: Sabarot Wassner SA

La lentille verte du Puy (AOP) est son produit emblématique. « Il faut savoir qu’à l’origine, il n’y a qu’en France qu’on mange des lentilles vertes foncées. Ailleurs, on les consomme brunes ou blondes, comme en Inde », introduit Antoine Wassner, le PDG de l’entreprise, représentant de la 7ème génération.

C’est sans doute ce qui fait qu’elle est appréciée par les plus grands palais de ce monde. En effet, la réputation de la lentille verte du Puy est d’être consommée dans les plus hauts lieux de la gastronomie mondiale, et ce n’est pas un hasard. « Nous avons fait un énorme travail de présentation auprès des chefs depuis 20 ans pour qu’ils l’associent à leurs plats », explique Antoine Wassner. Dans certains pays comme la Belgique et la Grande-Bretagne, l’accueil réservée à la lentille verte du Puy a dépassé le cadre confidentiel pour s’ouvrir à tous les consommateurs. Les efforts de la société auvergnate n’ont pas été vains puisqu’aujourd’hui ce ne sont pas moins de 70 pays qui sont livrés en lentilles. De l’Amérique du Sud, en passant par l’Égypte, Dubaï ou encore l’Inde, la petite lentille française s’est faite un nom.

Le premier marché extérieur sont les États-Unis, puis l’Angleterre et le Japon. « On a identifié des grossistes dans chaque pays. Là où on vend d’autres légumes secs comme le flageolet, on vend aussi la lentille. Les gens nous reconnaissent avec notre marque. », précise Antoine Wassner et d’ajouter, « l’origine France rassure le consommateur, c’est un vrai gage de qualité. Nos pratiques sont respectées. On fait une dizaine de salons par an à l’étranger et on se rend compte à chaque fois que l’offre agroalimentaire française plaît beaucoup ».

lentilles - plat vegetalien
lentilles

S’adapter à la tendance du vegan

Si la lentille verte se vend si bien, à tel point qu’il manque du stock, c’est aussi grâce à la tendance de l’alimentation sans gluten et vegan. Le véganisme est une façon de vivre et un mode de consommation qui cherchent à exclure l’exploitation, la souffrance et la cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir, se vêtir, etc. La lentille s’adapte parfaitement à cette tendance puisqu’il s’agit d’une protéine végétale qui remplace la protéine animale. « Les lentilles c’est un vrai bifteck végétal. Il y a un grand apport de protéines, mais aussi d’oligo-éléments essentiels comme le fer. Il y en a plus dans les lentilles que dans les épinards. ». L’autre avantage des lentilles c’est qu’elles sont pratiques à cuisiner. « Elles se cuisine rapidement en 20 minutes maximum alors que par exemple les haricots c’est 90 minutes de cuisson. Les contraintes de temps sont réduites ». On comprend mieux pourquoi les lentilles ont le vent en poupe. A l’avenir Sabarot-Wassner compte exporter 50% de sa production totale quand elle en vend déjà 25% aujourd’hui. Pour y arriver, l’ouverture au marché africain et sud-américain, sont deux des objectifs principaux de la société.

 

Pour plus d’informations : 

Site officiel de l’entreprise Sabarot

Site officiel de la Lentille verte du Puy