Made in France à travers nos terroirs : Bretagne

10-07-2015 La cuisine bretonne dans la gastronomie française
Logo France Bon appétit

A l’occasion du 50e anniversaire du salon international de l’agriculture, nous vous proposons un tour de France des exposants, à travers un menu typiquement Made in France .

Cidre normand, charcuterie corse, viande limousine, Kouign-Amann breton ou encore fromage du Cantal : un programme culinaire qui ravira les yeux autant que les papilles grâce aux témoignages de producteurs passionnés.

Homemade french buckwheat galette on the table

Dessert : Le Kouign-Amann breton

 

Le Kouign-Amann est une pâtisserie bretonne à base de pâte à pain, de sucre et de beurre. Lors de la cuisson, le mélange beurre-sucre se transforme en caramel, ce qui lui donne une texture à la fois fondante et croustillante. Son invention remonterait au milieu du XIXe siècle : l’histoire raconte qu’un pâtissier de Douardenez, dans le Finistère, s’étant trompé dans les proportions de son gâteau, rajouta du sucre à sa préparation. Un ratage qui engendra le Kouign-Amann.

Aujourd’hui, la renommée du Kouign-Amann a dépassé les frontières bretonnes, et même françaises : très apprécié aux Etats-Unis, il figure à la deuxième place dans le top 10 des découvertes gastronomiques 2011 du Huffington Post. Pour en savoir plus sur cette pâtisserie qui ravit les Etats-Unis, ne manquez pas « Le Kouign-amann, l’hystérie pur beurre », un article de l’Express, ainsi que « Le Kouign-amann à la conquête de New-York », relatant la success story du pâtissier français Dominique Ansel.

Deux questions à : Dominique Madeleneau, directeur de Ty Glazig, à Quimper

 

Quel est le secret d’un bon Kouign-Amann ?

C’est ce qu’on appelle le pointage : la durée pendant laquelle on laisse lever la pâte. Il faut savoir que le Kouign-Amann se nomme aussi le gâteau du boulanger : c’est avec les restes de pâte à pain que les boulangers ont créé les premiers Kouign-Amann. Tout comme pour le pain, le pointage de la pâte permet de faire ressortir les arômes. Le secret, c’est de prendre son temps !

Le Kouign-Amann, symbole de la bretagne.

Le Kouign-Amann est la spécialité bretonne par excellence. Mais nous avons d’autres pâtisseries typiques. Il y a le far breton, une sorte de clafoutis aux pruneaux, et le « gâteau breton » également très répandu. Ce dernier est très simple à faire : farine, œufs, sucre et bien sûr, du beurre salé ! Dans les familles bretonnes, on en fait pour toutes les occasions.

Kouign-amann
Les biscuits bretons et les biscuits français, par France Agroalimentaire

* http://www.huffingtonpost.com/endless-simmer/best-new-foods-of-2011_b_1162237.html#s562383&title=Tater_Tot_Poutine

** http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/kouign-amann-l-hysterie-pur-beurre_1096611.html

*** http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=24095