La France à l’heure de la Journée mondiale de la bière

17-08-2018 Le 3 août : fête de la bière
Logo France Bon appétit

Le Vendredi 3 août a lieu la journée mondiale de la bière, l’occasion pour franceagroalimentaire.com de vous faire découvrir la filière brassicole française.

 

Introduction à la filière

 

Filière agro-alimentaire majeure par son poids agricole et ses circuits de distribution, elle est aussi un débouché économique essentiel pour l’agriculture en France. Elle représente près de 64 000 personnes pour un chiffre d’affaires de 12 milliards d’euros.

 

 

La production française en chiffres

 

La France est le premier pays producteur d’orges de brasserie en Europe, le premier exportateur mondial de malt, et grand exportateur de bières. La France possède un terroir qui réunit les conditions climatiques idéales pour la culture d’orge de brasserie de grande qualité. Elle est aussi, depuis 25 ans, le premier exportateur mondial de malt. Au total, 12 % des bières brassées dans le monde le sont à partir d’orges de brasserie et de malts français.

La France est le 8ème pays producteur de bières en Europe,  28% sont exportés, essentiellement en Europe. (Source : Association des Brasseurs de France)

Déguster la bière

La France, le 1er producteur d’orges et de brasserie en Europe

 

Les Micro-brasseries boostent le marché des bières

 

Si leur capacité de production dépasse rarement quelques milliers d’hectolitres par an,  des micro-brasseries ouvrent dans toutes les régions françaises. Avec 1200 brasseries réparties sur tout le territoire dont encore une centaine créées en 2017, la France est le 3ème pays européen en nombre de sites de production. Le nombre de brasseries a été multiplié par deux en cinq ans, offrant plus de 4000 marques de bières, pour un volume consommé en France de 21,6 millions d’hectolitres.

 

 

Une française championne du monde

 

La bière artisanale française est très appréciée par les amateurs de bières du monde entier. Preuve en est, les nombreuses récompenses reçues ces dernières années lors des différents concours. La brasserie Mont-Blanc a obtenu la médaille d’or lors du très renommé « World Beer Awards » en 2015 pour sa bière blanche. Depuis cette distinction, chaque année la France reçoit des médailles pour la qualité de ses bières. En 2017, lors de ce même concours la Thou, bière blanche de la brasserie Rivière d’Ain a elle aussi reçu une médaille d’or. La brasserie lyonnaise Ninkasi a obtenu une médaille d’or au Brussels Beer Challenge en 2016 et un titre de meilleure bière du monde dans la catégorie Pale pour la Ninkasi de Printemps l’année dernière. En 2016, la Bière du Vexin avait remporté elle aussi une médaille d’or dans la catégorie bière au miel ou sirop d’érable. Ces récompenses participent à faire connaître la filière brassicole française à l’international.

 

Le tourisme brassicole se développe à Lille

 

Lille est une des villes à la richesse brassicole la plus forte en France. Avec presque 800 ans d’histoire brassicole derrière elle, la métropole profite d’un véritable renouveau sur son territoire. Les brasseries artisanales poussent comme des petits pains, les bars à bières refleurissent et les animations-dégustations et visites de Lille autour de la bière se multiplient. Il existe d’ailleurs une offre de découverte de la ville par le prisme de la dégustation de bière. En 3 jours/2 nuits, la bière du Nord n’aura plus de secrets pour vous. Dîners en accords mets bières, visites de brasserie, jeux de piste, tout est prévu pour que vous découvriez la capitale des Flandres dans les meilleures conditions.

Les différentes bières de Lille

Les bières à Lille

Un label pour la bière française

 

Le syndicat professionnel des brasseurs français a lancé un label national pour promouvoir leur production. Il vise à garantir la qualité et à valoriser l’excellence de la bière française. Ce label doit permettre aux consommateurs de se repérer parmi l’offre de plus en plus large des bières françaises (4 000). Pour obtenir le logo « Profession Brasseur », le producteur doit notamment pouvoir certifier que sa bière a été produite (brassée et conditionnée) dans une brasserie française. Le brasseur doit aussi respecter les règles d’hygiène et de traçabilité, contrôler les matières premières et le produit aux différentes étapes de la production. Au total, le cahier des charges, contrôlé par l’organisme certificateur indépendant Certipaq, contient 420 critères d’évaluation.

Oskare&co, la bière qui grimpe

 

A l’origine, Arkose est une salle d’escalade de bloc mais aussi un lieu de vie – restaurant, bar, cours de yoga, pilate, etc., lancé initialement à Montreuil par Steve, Grégoire, Lyes et Samy. Sauf que depuis peu, la marque se décline en bouteilles de bières sous le nom : Oskare&co. Une initiative originale, née en 2016, qui est le résultat du partenariat avec Louis, un brasseur amateur qui propose des bières artisanales, indépendantes et locales. L’objectif est de faire grandir la marque hors des salles. La Pincette, IPA au Citra et Simcoe a déjà connu son petit succès dans les salles de la région parisienne. Il y a aussi la Boule, la NoFoot et d’autres arrivent puisque Arkose a prévu d’obtenir 6 cuves d’empâtage en vue de produire environ 1000hL par an. Une belle histoire d’escalade et de bière.