Fiche Technique

La cerise : le fruit symbole de l’arrivée du Printemps

03-04-2018 Cerises

Etat des lieux général

La cerise : premier fruit à noyau de la saison

La cerise est le premier fruit à noyau de l’année. Elle va accompagner les gourmands jusqu’à la fin du mois de juillet.

Consommation

Quand cerise rime avec gourmandise

La cerise française

Sucrée ou acidulée, elle peut être consommée crue après la cueillette ou à l’achat sur les étals des marchés et supermarchés Les cerises sont souvent consommées en dessert : tartes, clafoutis, confiture, salades de fruit, etc. Mais il est également possible de les déguster en garniture ou en sauce avec de la volaille, des gibiers, du porc et du veau. L’été, elles se marient très bien avec des crudités ou des salades.

Export

Les variétés cultivées

La cerise française sur l'arbre

En tout, et en fonction des lieux de production, la France commercialise une quinzaine de variétés de cerises. La Burlat (30% de la production nationale) débute la saison. C’est un fruit de beau calibre et de très bonne qualité gustative à la chair très savoureuse, juteuse et sucrée. La Summit (11%) arrive 15 à 20 jours après la Burlat. Sa forme en cœur, sa chair fondante et juteuse, souple sans être molle, en font une variété très appréciée.

Production

Les lieux de production de la cerise française

 

Dès l’arrivée des beaux jours, la cerise française est récoltée, triée et emballée à la main avant d’atterrir sur les étals. La France est un gros producteur de cerises, le 4e en Europe avec 52 000 tonnes produites en 2014. Ce sont principalement les régions du sud de la France qui la commercialisent.

 

A savoir

La petite histoire de la cerise

– La légende raconte que durant leur migration, les oiseaux laissent tomber des noyaux tout le long de leur envolée et c’est ainsi que des cerisiers poussent partout dans le monde à l’état sauvage.

– Le roi Louis XV en raffolait au point d’en encourager son développement en favorisant la découverte de nouvelles variétés. Quand à Napoléon, il était tellement amoureux de son goût, qu’il donna son nom à l’une de ces variétés.

 

Conseils de pros pour conserver ses cerises

Pour les conserver quelques jours, il suffit de les mettre dans le bac à légumes du réfrigérateur. Sortez-les une heure du frigo avant de les déguster pour profiter de tout leur parfum. Pour les conserver « au naturel », des bocaux stérilisés font parfaitement l’affaire dans la perspective d’un hiver agrémenté de confitures, de compotes, et de fruits à l’eau de vie. Pour les conserver toute une saison, vous pouvez les congeler : lavées, séchées, équeutées, dénoyautées, on les dispose alors sur un plateau le temps de la congélation. Ses qualités organoleptiques ne seront pas dénaturées.

 

Envie d’en faire un dessert  ? Découvrez la recette du clafoutis aux cerises !