L’asperge : la reine du printemps

04-05-2018
Logo France Bon appétit

Blanche, violette ou verte,

c’est le légume de saison par excellence.

 

L'asperge verte, l'asperge française

 

Quatre bassins majeurs de production 

La France est l’un des plus gros producteurs d’asperge en Europe avec quatre grandes régions de production. Il s’agit, dans l’ordre d’importance, de la Nouvelle Aquitaine (33%), de l’Occitanie (25%), du Grand Est (13%), et du Centre-Val de Loire (6%).

 

Comment la déguster ?

Avant de penser à une quelconque recette, il faudra d’abord l’éplucher (sauf la verte) et la cuire à la vapeur, à l’eau ou même les faire revenir à la poêle. Ensuite, elle peut se manger en verrine avec un œuf cocotte (recette ci-dessous) et un peu de crème fraîche ou avec un œuf mimosa et une sauce au fromage blanc, moutarde et ciboulette. La manière la plus simple et rapide de la manger reste toutefois accompagnée d’une sauce vinaigrette ou d’une sauce hollandaise.

 

Violette, blanche, verte : une question de goût

Les novices dans l’univers de l’asperge se demandent souvent quelle peut-être la différence entre ces trois variétés. Et bien il s’agit d’une question de goût ! L’asperge blanche pousse uniquement sous terre. Elle se démarque par son goût fin et délicat. L’asperge violette est plus colorée car elle pointe le bout de son nez en dehors de la terre avant d’être récoltée. Son goût est un peu fruité. L’asperge verte pousse entièrement à l’air libre ce qui lui confère un goût plus prononcé.

 

Blanche, violette ou verte, l'asperge est le légume de saison par excellence.

 

Bien la choisir et la conserver

L’asperge n’est pas réputée pour être un légume qui se conserve longtemps. On la mange fraîche après l’avoir choisie croquante, avec un bourgeon aux écailles bien serrées, et le talon légèrement humide. La meilleure conservation se fait au réfrigérateur dans de l’essuie-tout humidifié que l’on dépose dans le bac à légumes pendant 3 à 4 jours maximum. Il est aussi possible de la congeler après l’avoir blanchie 3 minutes à l’eau bouillante.

 

L’asperge des Sables des Landes

Seule variété à bénéficier d’une IGP depuis 2005, l’asperge des Sables des Landes est le leader de la production française d’asperges. Sa blancheur préfigure sa tendresse et sa fraîcheur. Sa tige, droite et cassante, porte fièrement un bourgeon aux écailles serrées qui ravit l’œil avant de séduire les papilles des gourmets. Son caractère est unique, héritage naturel du terroir landais, mariage subtil d’un sol sablonneux et perméable à un climat océanique doux et vif à la fois. Sa blancheur singulière est la garantie d’une récolte précoce. Pour garantir une fraîcheur exceptionnelle, une saveur insoupçonnée, les asperges sont conditionnées 4 heures maximum après la cueillette. A l’heure du déjeuner ou du dîner, l’asperge s’impose, gourmande et légère (25 calories pour 100 g), pour des sensations rares et permises. Son apport en sels minéraux, ses propriétés diurétiques, sa saveur et sa fraîcheur font de cette asperge un produit d’une grande qualité.

 

Pourquoi c’est bon de manger de l’asperge ?

L’asperge est un légume très peu calorique. C’est un véritable allié minceur lors d’un régime, mais l’asperge est avant tout une excellente source de vitamines (A, B2, B9, C et K) et de minéraux (potassium, calcium et magnésium).

 

Le saviez-vous ?

Les Français consomment en moyenne 630g d’asperges par ménage et par an.

 

Pour aller plus loin

L’association Asperges de France rassemble une partie des producteurs français d’asperge. N’hésitez pas à en apprendre plus sur la filière en vous rendant sur leur site : http://asperges-de-france.fr/asperges-de-france/. 

 

Une idée simple de recette à réaliser : Verrine d’oeuf cocotte avec ses pointes d’asperges