Rhum des DOM-TOM : le ti-punch en étendard

20-02-2018 Rhum d'outre-mer
Logo France Bon appétit

Le rhum français est devenu très tendance. A défaut de partir sur les mers chaudes, on vous invite, l’espace d’une lecture à le découvrir pour mieux le savourer un jour.

 

Le rhum d’outre-mer

 

Le rhum agricole français est né dans les Caraïbes. Avant de partir vers l’Amérique pour son second voyage, Christophe Colomb avait pris le soin de charger dans ses bateaux des plants de canne à sucre provenant des îles des Canaries. La culture de la canne à sucre est à l’origine des premiers rhums. Par ailleurs, considéré comme l’alcool des pauvres, il a gagné petit à petit ses lettres de noblesse. Pour devenir un produit tendance et de qualité. Alors, la spécificité du rhum antillais que l’on appelle rhum agricole réside dans le fait qu’il est produit par fermentation et distillation de la canne à sucre. On le distingue du rhum traditionnel dit rhum de mélasse, que l’on retrouve du côté de la Réunion. Longtemps délaissé au profit du rhum industriel, le rhum français effectue une véritable percée dans les bars du monde entier où on l’utilise pour réaliser des cocktails.

 

Le ti-punch : le plus fameux des punchs à base de rhum

            Crédit photo @cam_aub – @dbanon

Aussi, il est possible de goûter de nombreuses boissons à base de rhums comme le Planteur, le rhum arrangé ou le punch antillais. Mais celui qui est le plus consommé par les amateurs de rhum, c’est le ti-punch. L’histoire raconte que les ouvriers qui effectuaient le sarclage de la canne, tâche très difficile physiquement, s’offraient des moments de pause où ils buvaient du rhum. En fait, avant de commencer ils prenaient une « mise à feu » (petite lampée de rhum), à jeun. A 9h arrivait, l’heure du «sec» (rhum pur) ou du «feu» (rhum accompagné d’un zeste de citron et de treize grains de sucre). Et à midi c’était l’heure du ti-punch, lequel devait être bu en trois coups comme le veut la tradition.

 

La vraie recette du Ti-punch

@foodtripto rhum ti-punch

Crédit photo  @foodtripto

Il existe une recette traditionnelle pour boire le ti-punch. Donc la voici : dans un petit verre à eau, pressez l’équivalent de 1/8e de citron vert. Ajoutez une cuillère à café de sucre de canne. Remuez jusqu’à obtenir un sirop brun. Puis, ajoutez du rhum agricole, le seul qui permette de réaliser ce cocktail. La mention «rhum agricole» est inscrite sur les bouteilles. Versez-en 5cl, touillez, et dégustez. Mais surtout, ne mettez pas de glaçon, les puristes vous en voudraient.

 

Un voyage à Paris prévu ? Voici quelques bonnes adresses pour déguster les meilleurs rhums de la capitale !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.