Les huîtres françaises à l’heure du renouveau

26-12-2018 Les huîtres françaises
Logo France Bon appétit

 Ce produit phare du littoral français est apprécié des fins connaisseurs à travers le monde, et tout particulièrement en Chine où des huîtres aromatisées connaissent un certain succès.

 

L’huître française voyage bien, surtout en Asie

 

On produit des huîtres sur tout le littoral, de la Manche à la Méditerranée, en passant bien sûr par l’Atlantique. La plupart des huîtres françaises sont creuses, seules 2% sont plates. Plus de 130 000 tonnes d’huîtres sont produites par an, faisant de la France le 1er producteur européen. Une grande partie des huîtres est consommée sur le territoire, dont 50% au moment des fêtes de fin d’année. Toutefois, l’huître française voyage bien. Elle se classe sur le podium des produits de la mer les plus exportés par la France (1). Les huîtres françaises sont réputées pour leur fraîcheur en bouche et leur finesse iodée. Les eaux du territoire étant régulièrement contrôlées, on ne retrouve pas d’acidité comme dans d’autres huîtres, synonyme de pollution. Les huîtres de Marennes-Oléron ou encore celles de Cancale sont connues dans le monde entier. Et si certains amateurs se déplacent directement en France pour les goûter, nombreux sont ceux qui souhaitent la consommer dans leur pays. Ils souhaitent retrouver dans leur assiette une image de luxe, un savoir faire, et une certaine tradition Made in France. C’est dans la région asiatique que la dégustation d’huître française progresse la plus et particulièrement en Chine, qui est devenu le 2e pays le plus consommateur d’huîtres hexagonales après l’Italie. Ce que la clientèle chinoise apprécie particulièrement c’est la dégustation à la française, c’est-à-dire crue, alors que dans ce pays elles sont souvent consommées en gratin, en salade ou en soupe. Le consommateur asiatique va préférer une huître grosse et pas trop salée à l’inverse d’un consommateur européen qui va la préférer épaisse avec une forte teneur en sel. Partout dans le monde l’accord huître citron ou échalote avec un verre de vin blanc sec du type Muscadet est devenu très tendance dans les bars et restaurants internationaux.

Les huîtres de France

L’accord huître citron ou échalote avec un verre de vin blanc sec du type Muscadet est devenu très tendance dans les bars et restaurants internationaux.

Un Français invente les huîtres aromatisées : une première mondiale

 

Plus besoin de vinaigre à l’échalote ou de citron, un ostréiculteur français a inventé les huîtres déjà aromatisées. « Les clients lui demandaient du citron ou de l’échalote sur le marché et quand il en avait plus c’était problématique. Il s’est dit pourquoi je ne mettrais pas directement l’arôme dans l’huître ? C’est comme ça qu’est née son concept. », explique Patrice Vache, qui s’est associé à cette initiative de Joffrey Dubault, en tant que distributeur unique. La marque s’appelle So’ooh by MMC, et fait la promotion d’huîtres aromatisées provenant de Marennes-Oléron. « Les amateurs d’huîtres savent que c’est l’une des meilleures », précise celui qui vend ce produit partout dans le monde. En effet, la conception de ce produit de qualité qui n’altère pas le goût de l’huître a été longue à mettre en œuvre, mais le succès, lui, est arrivé très vite. Les importateurs étrangers sont séduits par cette première mondiale. « Nous n’avons pas assez de recul pour savoir quel pays aime quel arôme, mais ce qui est sûr c’est que l’originalité du concept et le fait qu’il vienne de France, séduit », dit Patrice Vache, qui est actuellement en pourparlers avec des importateurs des quatre coins du monde alors qu’il exporte déjà les bourriches de Joffrey Dubault à Hong Kong, aux Émirats Arabes Unis, en Espagne, Allemagne, Suisse, Estonie, République Tchèque et en Grèce. Pour ce pays, signe de la capacité d’adaptation de la marque, il a proposé une huître à l’Ouzo. Les huîtres sont vivantes, puisqu’elles sont mises dans des bassins alimentés par des brasseurs afin de les oxygéner. Le goût est intact. Au-delà du citron et de l’échalote, Joffrey Dubault a créé trois autres parfums : gingembre, framboise et muscat. Pour Noël 2018, il y aura l’arôme truffe et l’arôme poivre. Son innovation lui a valu un prix au salon Sea food de Bruxelles en avril dernier. Bientôt, un site Internet avec tous les endroits où vous pourrez déguster ces huîtres aux arômes naturels sera disponible.

So'ooh les huîtres

La marque s’appelle So’ooh by MMC, et fait la promotion d’huîtres aromatisées provenant de Marennes-Oléron

Le saviez-vous ?

 

Le numéro que l’on associe aux huîtres est inversement proportionnel à leur taille. La numéro 0 est la plus grosse et pèse plus de 150g, la plus petite, la numéro 5 pèse de 30 à 45g. Pour les huîtres plates, on multiplie les zéro, la triple zéro étant la plus charnue.