A la découverte du Var

24-05-2018
Logo France Bon appétit

Franceagroalimentaire.com vous emmène à la découverte des départements français.

 

L’occasion de se balader à travers villes et villages, terroirs et surtout gastronomie, traditions culinaires et produits phares issus des cultures locales.

 

Département du Var, qui es-tu ?

Saint Tropez, plats typiques du Var

Saint-Tropez, ville connue pour sa célèbre Tarte tropézienne

Accolé à la Côte d’Azur et aux Alpes de Haute Provence, le Var est l’un des départements les plus visités de France (2ème après Paris, Ile-de-France) et des plus verts (2ème département le plus boisé de France). La diversité de ses reliefs et de ses paysages, de la montagne à la mer en passant par les restanques, en font un département d’exception. Son climat méditerranéen et son ensoleillement annuel maximal (environ 3.000 heures) donnent une explication à la douceur de vivre dans ce bout de Provence.

 

Une gastronomie basée sur les légumes du soleil

Soupe de courge, plats typiques du Var

Soupe de courge

La gastronomie varoise est imbriquée dans la gastronomie provençale. Les terrains ensoleillés sont propices à la culture de la vigne, de l’olivier, des arbres fruitiers, des primeurs. La proximité de la mer implique aussi les poissons et les fruits de mer dans les plats typiques du Var.

En hiver, la recette traditionnelle est la soupe de courge, avec des pommes de terre, de l’oignon et un peu de noix de muscade.

Au printemps, on pourra déguster le fameux artichaut à la barigoule, qui est un artichaut violet évidé, farci et cuit dans de l’huile d’olive, avec des tomates, des oignons et des petits lardons. Ce plat peut se déguster en entrée ou servir d’accompagnement.

L’été fait la part belle à la cuisine provençale avec notamment le tian à l’aubergine, la tarte à la provençale et l’aïoli, qui n’est pas qu’une sauce à base d’ail, mais aussi un plat garni de légumes (carottes, chou, pomme de terre), de morue et d’oeuf.

 

La figue de Solliès, le produit emblématique du département

Figue de Solliès plats typiques du Var

Figue de Solliès @tasteatlas

Dans le sud ouest du département, la vallée du Gapeau concentre à elle seule 75% de la production nationale de figues. Le fruit trouve dans cette vallée un sol riche, bien drainé et un microclimat spécifique. Les figuiers y ont élu domicile depuis si longtemps qu’ils sont aujourd’hui un élément structurant du paysage.

Solliès-Pont, capitale de la figue, est fière d’avoir sa propre AOC, la délicieuse « violette de Solliès ». En forme de goutte d’eau écrasée, elle est de couleur violette à noire nervurée, à la fois dense, ferme et souple. Sa pulpe est charnue, couleur confiture de fraise. Le nez est élégant, peu intense avec des notes végétales et fruitées de pastèque, melon blanc, fraise et autres fruits rouges. En bouche, elle est acidulée et sucrée, craquante puis fondante, aux arômes intenses végétaux, fruités et à notes florales. En deux mots une figue divine et gouleyante.

Chaque année, le dernier week-end d’août, Solliès-Pont célèbre sa divine « violette ». Un événement incontournable. Au programme : grand repas à base de figues, marché réunissant producteurs et artisans dans les ruelles du village, visites guidées des champs de figuiers et dégustations de plats à base de figues réalisés par des chefs locaux.

 

Le vin du département : le premier producteur mondial de rosé

Rosé de Provence, plats typiques du Var

Rosé de Provence @Vallée du Gapeau

Pas moins de trois Appellations d’Origine Contrôlée (AOC) coexistent dans le Var, ainsi qu’une Indication d’Origine Protégée (AOP), « Vin de pays du Var ». Bandol, Côtes de Provence et Côteaux Varois sont les appellations issues de ce terroir dont les premiers ceps furent importés il y a 2600 ans.

Réputés pour les vins rosés, les rouges et les blancs y ont acquis leurs lettres de noblesse. Les rouges dans le vignoble de Bandol sont tanniques et puissants, grâce au Mourvèdre, cépage emblématique. Le rosé quant à lui constitue la plus grande partie de la production puisque le Var est le premier producteur mondial. Longtemps mal considérés, ce sont aujourd’hui des vins travaillés avec une haute technicité, qui ont su conquérir les palais et les tables de renom.

Quelle que soit l’appellation, les vins issus du terroir varois sont élaborés avec passion par des vignerons souvent héritier du savoir-faire familial. Domaines modestes, grands domaines réputés, sans oublier les caves coopératives, ils méritent une visite et une dégustation. Vous y découvrirez au-delà des saveurs, une histoire, des hommes et des femmes, des paysages de vignobles baignés de soleil, et bien souvent non loin de vieilles bastides. 300 domaines varois sont à découvrir en parcourant la Route des Vins de Provence.

 

L’étoilé : Christophe Bacquié

Restaurant Christophe Bacquié

L’aïoli de Christophe Bacquié @mathiourt

En 2018, Christophe Bacquié, chef à l’Hôtel du Castellet, a été récompensé de trois étoiles au Guide Michelin. A deux pas du Circuit du Castellet, le Restaurant Christophe Bacquié est un endroit rempli de sérénité au coeur de la Provence, où le chef propose une cuisine subtile et moderne avec des plats typiques du Var revisités comme son aïoli moderne, composé de légumes locaux et poulpe de Méditerranée.

 

Le Var en quelques chiffres

Région : Provence Alpes Côte d’Azur

Préfecture : Toulon

Population : 1 048 652 habitants

Agriculture : Premier département français producteur de figues

Moyens d’accès : En train, Paris – Toulon se fait en 3h50. En avion, de Paris : 1h25.